mardi 24 novembre 2009

Où sont passées les lectrices de Lisette ?

Dans les dernières années de vie de Lisette, j'avais, au cours de mes lectures du journal, relevé mention d'un autre journal identique à Lisette et publié sous un autre titre : Nade. Depuis que je suis en contact avec d'autres admiratrices des Jumelles, j''ai découvert que la quasi totalité d'entre elles (de l'odre de 18 ou 19 sur 20, ou une grandeur de cet ordre) lisaient les jumelles non dans Lisette mais dans Nade. J'en suis très étonnée et me demande donc ce que sont devenues les lectrices de Lisette... D'autant que Lisette s'achetait en kiosque quand Nade était lui vendu à la sortie de la messe, et que même dans les années 70, je suis étonnée du succès d'une telle formule. D'autant aussi que sur Ebay et PriceMinister, seuls sont à vendre des Lisette, les Nade se montrant fort rares.

Le nombre d'anciennes Nade qui se manifestent est inversement proportionnel aux traces de cette publication. Et le nombre de traces de Lisette est inversement proportionnel au nombre d'anciennes lectrices.

C'est une énigme...

20 commentaires:

  1. Bonjour ! J'ai 51 ans et j'ai été abonnée à Lisette de 1965 à 1971. De 6 à 12 ans. Et j'ai tout gardé. La plupart des documents sont en bon état. J'ai donc souvent le plaisir de retrouver ce journal qui m'a formée dans mes premières années. Mon personnage favori était Véronique. Je m'identifiais beaucoup à cette fillette avec son chien, ses cousins, ses réflexions. Sa vie ressemblait beaucoup à la mienne. J'aimais bien aussi les jumelles et les biographies historiques comme celle par exemple de Marie Stuart. Félcicitations pour votre blog. Bien cordialement. Muriel69lyon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,

      j'ai 50 ans et cela fait longtemps que je repense à ce journal. Ce sont les jumelles qui m'ont le plus marquée mais j'aurai plaisir à revoir un des tout dernier journal. Pourriez-vous m'en faire un scan?

      Supprimer
  2. Bonjour Muriel,

    Merci pour ta réponse et pour tes félicitations ! Enfin un témoignage d'une autre lectrice de Lisette !

    J'aimais bien Véronique moi aussi, mais un petit peu moins que les Jumelles, qui me paraissaient je ne sais pas comment dire, plus modernes, enfin je ne sais pas trop comment dire, disons qu'il y avait des côtés dans Véronique qui me paraissaient bizarres, vieillots, et en lesquels je n'avais pas complètement envie de m'identifier, je pense par exemple à tante Augusta et ses robes d'un autre âge, mais aussi aux tenues d'Odilon, ses noeuds papillon à pois qui ne correspondaient à rien dans mon monde, aux meubles (quand les cousins et Reniflon) refont la chambre de Véronique, je n'arrivais pas à trouver ça joli. Et même le grand et beau cousin André, sur beaucoup de dessins il n'est pas très beau, pas très bien dessiné (à mon goût du moins bien sûr). C'est pour ce genre de raisons que j'accrochais moins à Véronique. Pourtant depuis quelques mois que je me suis mise à relire Véronique et les Jumelles, je trouve que la teneur des histoires de Véronqiue a beaucoup plus de sensibilité et de profondeur que les aventures des Jumelles. Donc vraiment j'éprouve un grand plaisir à relire Véronique aussi.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour ! Je suis moi aussi une ancienne lectrice de lisette, dans les années 1972 et 1973 (si je ne me trompe pas dans les dates). j'adorais les lire ! Et je rêverais de retrouver certains numéros, notamment je me rappelle une série de lisette avec des poupées en carton à fabriquer avec des attaches anglaises. ça vous dit quelque chose ? J'avais eu la poupée noire, celle qui, à mes yeux, était la plus jolie... Je me souviens surtout sinon des jumelles moi aussi, nicole et colette. J'ai d'ailleurs réussi à trouver un album d'occasion que j'ai pu offrir à ma fille (qui s'est régalée). A côté de cela, ma passion se portait sur les aggie et les lili... dont je fais collection aujourd'hui.
    et que tous mes enfants ont lu avec plaisir, même mes fils !
    manou

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    j'ai moi-même été une fervente admiratrice du magazine et passionnée par les "jumelles" (dont l'une avait une très jolie tresse) ; hospitalisée courant 1968(ou 1969) mon grand-père m'avait acheté en kiosque une brochure comportant un grand nombre de magazines (peut-être une brochure annuelle) ; je rêverais de retrouver ces lectures ! merci pour votre initiative ! amicalement
    Nadine (née 07/1959)Grenoble

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    l'une de vous pourrait-elle m'indiquer s'il est possible de se procurer le ou les magazines de l'époque ? j'ai hâte ... merci à vous
    Nadine

    RépondreSupprimer
  6. bonjour, je suis tombée sur ton blog (je te tutoie car on a partagé les même passions qd on était petites !) ... à la fois par hazard et aussi parce qu'il n'était pas possible que sur internet il n'y ait aucune trace des jumelles et de Nade (c'est ce magasine que je lisais)
    Immédiatement, j'ai envoyé le lien à mes 3 soeurs ! (pour la première fois il n'y en avait pas une qui allait faire attendre les autres pour lire l'histoire des jumelles !et j'ai fait des heureuses !) ... retour il y a 40 ans en arrière là ! merci pour avoir scanné ces magnifiques histoires ! Celle que je préférais à l'époque était celle des pêcheurs d'amphores ! Nous avons précautionneusement rangé les numéros de nade reçus pendant des années, de façon organisée dans des cartons ... en les relisant à l'occasion de vacances ... mais au fil du temps ... des cartons ont disparu mais il reste des numéros chez nos parents (trop peu !)
    Ces journaux étaient une mine inépuisable sur le plan culturel ... nos enfants n'ont jamais eu l'équivalent ! les bandes dessins étaient de grande qualité et chaque semaine, il y avait quelquechose d'historique ! Vous souvenez vous de l'histoire de Charlotte Corday ou bien celle de madame Sans Gène ? Et dans les premiers numéros que j'ai lu, il y avait "le capitaine fracasse" ... les souvenirs sont encore là !

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,
    Je suis moi même une ancienne lectrice assidue de Lisette. J'ai adoré ( ma grande préférence allait aux histoires de Véronique et de ses cousins, et bien sûr aux fameuses jumelles Nicole et Colette.
    l'été j'allais à un club de plage et ces magazines constituaient aussi des cadeaux pour des concours de plage. Tant de souvenirs ensoleillés ... et plus un seul magazine en ma possession ( trop de déménagements ! )

    Par ailleurs, même si je n'en trouve pas trace ici, je suis à peu près sûre qu'il y avait aussi une rubrique "lectrices", avec des réponses fort bien écrites ( j'y étais sensible ) et détaillées, faites aux enfants qui écivaient au journal. Est ce qu'en l'occurence je fais une confusion avec un autre magazine ? je ne crois pas mais je ne sais pas si d'autres parmi vous s'en souviennent ?

    Je suis vraiement ravie d'avoir découvert votre blog !

    Je me souviens que pour mes 12 ans, à l'occasion d'un voyage en train on m'a offert un dernier ( gros album ) de ce qui était devenu "lisette Caroline".
    lisette ( ma mère en avait parlè à l'époque ) a fusionné un temps avec une autre revue de l'époque.
    C'atait en 1974. Je crois que cette "nouvelle" revue a disparu très peu de temps après.

    Si quelqu'un avait la possibilité de scanner également un numéro des années 1970 ce serait également formidable.

    Accessoirement, j'ai souvent entendu dire que les livres et les magazines "pour filles" retenaient bcp moins l'attention que ceux orientés vers les garçons. Je pense que c'est une réalité. Et dans les brocantes et autres marchés de livres et magazines anciens ... je n'ai jamais "mis la main" sur "mes" Lisette ! Etonnament je n'avais pas pensé à EBAY.
    Je suis bavarde, je m'arrête,
    Bien amicalement en tant qu'ancienne Lisette
    Armelle
    ( j'ai moi même un blog / passionsetbillets.actu.over- blog.com - j'y pense soudain, accepteriez vous, en mentionnant bien évidemment votre propre site, que j'y reprenne quelques extraits d'histoires de l'époque ?
    A l'occasion cela me ferait plaisir mais j'attendrais bien sûr votre avis à ce sujet )
    Bien cordialement et bonne soirée !

    RépondreSupprimer
  8. Cocuou les filles, ravie de vous trouver là, bienvenue ! Je reviens très bientôt !

    A celles qui veulent se racheter des numéros, il faut les guetter sur les sites où on vend des objets d'occasion : PriceMinister, Ebay, et Ondiraitlenord recommande aussi le Bon Coin, et je conseille les albums plutôt que les numéros à la pièce ;-)

    A bientôt !

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour!

    Je suis moi aussi une ancienne (et toujours!) lectrice de Lisette. J'adorais Véronique, ma préférée avec Boniface son chien car je rêvais d'avoir un gros toutou comme lui et moi Odilon, Tante Augusta, Arlette et Reniflon, tous ces personnages me ravissaient!
    J'aimais aussi beaucoup les Jumelles, j'essayais de copier leurs tenues, les bricolages, les biographies comme Marie Stuart... et le courrier des lectrices car il y en avait bien un qui parlait de tout : mode, santé, relations avec les amis, les parents...
    J'ai lu Lisette de 1962 jusqu'à 1970-71 environ.
    J'ai racheté les magazines au numéro et les albums de cette période et je me régale toujours autant.
    Je possède également la majorité des albums de Véronique et ils me sont très précieux.
    C'est génial de retrouver d'autres lectrices. Quelle chance nous avons eu de lire de si bons magazines quand on voit ce qu'on propose aux petites filles de nos jours...

    RépondreSupprimer
  10. BOnjour !

    Je suis tombée sur votre blog suite à une rechercher puisque je suis tombée sur nu médaillon gravé sur une face d'une femme de profil, aux cheveux courts, ondulés, une fleur au nez et de l'autre côté une inscription : Lisette, Nade, le journal des filles d'aujourd'hui.

    Je suppose que cela correspond aux magazines dont vous parlez ?

    Je n'ai pas connu cette époque mais je suis contente de vous avoir lu !

    Ce médaillon vous dit quelque chose ?

    Merci de votre réponse !

    RépondreSupprimer
  11. décidément en vous découvrant je me rends compte que je ne suis pas la seule fan de véronique et des jumelles. Véronique était plus jeune, donc plus proche de moi au niveau âge (j'étais en CE1-CE2quand je lisais Lisette je crois). Il y avait les personnages secondaires loufoques, Odilon, le chien, et le beau cousin blond dont je ne me souviens plus du prénom.
    LEs jumelles, c'était à la fois plus proche des jumelles d'Enid Blyton, que je dévorais à la même époque, et plus dans l'air du temps. Priscille et elle étaient super mode, et surtout il s'agissait d'ados qu'on espérait imiter quelques années plus tard.
    Il y a d'ailleurs eu d'autres soeurs (jumelles ?) Line et ??? une blonde et une brune, des petites bretonnes je crois. Décidément, la gémellité était "dans le vent" comme on adorait alors dire.
    En tout cas merci pour ce blog.

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Lenny, je découvre votre commentaire seulement aujourd'hui. Le beau cousin blond de Véronique c'était Olivier bien sûr ! Vous avez raison, il y avait un sens du loufoque dans la galerie de personnages mise en scène par Maud Frère. Et aussi un décalage. Véronique et ses parents (son papa et sa maman qu'on ne voit d'ailleurs presque jamais) apparaissent comme des personnes actuels, sensées, sobres, sensibles et raisonnables (Arlette aussi, au-delà de son aspect "garçon manqué", tandis que tous les autres sont hauts en couleur, kitsch et improbables. A moi ils donnaient également l'impression de sortir d'une autre époque. Je m'avance peut-être mais je suppose que Maud Frère, née en 1923, a projeté, sous les traits d'une petite fille des années 60/70 grâce à l'aide de la dessinatrice Nadine Foster, celle qu'elle avait été entre les deux guerres. Ceci expliquerait le caractère délicieusement désuet et vaguement anachronique de nombreux détails. Et pour cette raison, moi qui n'aimait pas énormément les pages de Véronique lorsque j'étais enfant, je les trouve terriblement savoureuses maintenant que je les relis au milieu (j'espère) de ma vie ! Parce qu'elles recèlent une poésie qui est en-dehors du temps, qui touchre au caractère éternel de l'enfance.

    L'autre histoire avec deux soeurs bretonnnes blonde et brune, c'était Line et Lahn, qui n'étaient pas jumelles (quoique... par le coeur si) puisque Lahn était une petite Vietnamienne adoptée par l'oncle Louis.

    Merci à vous Lenny, et toutes celles (et tous ceux !) qui partagent avec moi ces souvenirs.

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Rayon de Soleil, la découverte de tes 2 blogs consacrés aux lecture de mon enfance à réellement ensoleillé ma journée.
    Moi aussi j'ai lu les jumelles dans Lisette.
    C'était ce que je préférais. Mais j'ai aussi adoré une version des 4 fille du Docteur March, j'ai encore les images en tête. J'ai passé des moments inoubliables de 1968 à la fin.
    Après je me souviens de Lisette Caroline. Enfin, je suis passé à 15 ans Magazine. Est-ce que cela vous dit quelque chose ?
    Malheureusement il ne me reste plus rien?
    Encore merci

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour à toutes! Je suis Algérienne et suis âgée de 56 ans. Tous les commentaires que je viens de lire me font chaud au cœur et me rappellent des souvenirs d'enfance inoubliables. Lisette et 15 ans magazine m'ont fait connaitre des moments de plaisir intenses. Nous recevions ces journaux dans les années 70 et toutes mes amies en étaient férues, y compris moi-même bien sûr. J'aimerais entrer en contact avec des personnes de mon âge qui ont eu le plaisir de lire ces merveilleux magazines et pourquoi pas nous scanner quelques numéros qui seraient encore en leur possession. Merci à toutes pour ces bons souvenirs. Bien cordialement . Leila.

    RépondreSupprimer
  15. Je suis une ancienne lectrice de Lisette du Canada. Que de beaux souvenirs, malheureusement tous mes magazines ont brûlé dans un incendie en 1970. Je me sentais si proche de la France en lisant ces magazines que j'avais acheté en albums.

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour à toutes,
    Je suis une ancienne lectrice du magazine 15 ans, quel plaisir de voir que certaines d'entre vous se souviennent de ce mensuel qui m'a apporté tant de bons moments à l'époque où j'étais une ado, plutôt mal dans ma peau...Je n'avais que lui pratiquement pour distraction et mon poste de radio que j'écoutais dans ma chambre en le lisant, et j'attendais sa parution avec impatience chaque mois!!
    J'ai redécouvert quelques albums reliés que ma mère avait précieusement gardés dans un placard, et je les ai relus avec beaucoup de joie et d'émotion, ma soeur ,plus jeune de quelques années que moi, les avait également parcourus, et mes filles se sont empressées de les lire, elles les ont bien appréciés, riant de la mode de ces années là, mais découvrant toutes les rubriques, dont celles des recettes de cuisine, de bricolage, le courrier de Paul, etc..
    J'aimerais connaître votre opinion, si vous avez lu ces magazines, qu'en avez-vous gardé comme souvenir, etc ???
    Je suis prête à échanger avec vous. J'attends vos réponses. Bien cordialement.
    Marie-Annick.

    RépondreSupprimer
  17. ah Lisette, Lisette ! Aggie, Lili ... Comme j'aimerais reconstituer ma collection !!! J'étais une très grande fan, ainsi que du magazine 15 ans ... J'ai 57 ans aujourd'hui ... faites le compte ! J'en possède quelques uns et quand je les feuillette je me replonge dans ces années là, c'est merveilleux !

    RépondreSupprimer
  18. J'ai 56 ans aujourd'hui, et oui, j'etais une tres grande fan de Lisette....C'est si dommage que Lisette n'existe plus! J'aurais tant aime que ma fille puisse lire ce magazine...Ah, les jumelles Colette et Nicole, comme ca me manque tout cela! Merci pour ce blog, je suis si heureuse de rencontrer des personnes qui ont aime Lisette comme moi....Pour moi, Lisette c'est plus qu'un magazine, c'etait une partie tres importante de mon enfance, et une influence tres grande sur le developpement de mon identite....

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour, quel bonheur de découvrir aujourd'hui (seulement aujourd'hui, dommage) ce blog. Je fus une fidèle abonnée quand j'étais enfant, et j'ai un souvenir ému de ce journal qui récompensait mon travail à l'école. Si résultats en baisse, j'étais privée de la revue ! Aujourd'hui j'ai 55 ans et je me souviens notamment des jumelles.
    Je vais partir à la découverte de ce blog avec plaisir, et nostalgie sans doute. MERCI

    RépondreSupprimer